Posted by & filed under La pensée du jour, Mory Traoré.

 Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère !… 

Merci au poète Charles Baudelaire qui y va de sa franchise tranchante. Les philosophes dissertent sur la distinction entre nature, nature humaine et culture, sans toutefois insister sur les notions de fausseté. Fausseté non pas dans le sens moral de bien et de mal, mais faux dans le sens objectif, par opposition à la réalité, à la “vérité” de la nature. L’homme n’est-il pas l’animal le plus faux qui existe sur terre ? Est-ce un hasard qu’il soit aussi le plus expert dans la fabrication de masques et de prothèses ?

Quelque soit ce que nous faisons, quelque soient nos aspirations, nous avons intérêt à considérer la fausseté de l’homme comme base de nos actions.

Share This: