Posted by & filed under Extraits, Mory Traoré.

En souvenir de La « Charte du Mandén nouveau » proclamé à Kouroukan Fouga (Mali). Une des plus anciennes Constitutions au monde, inscrite par l’UNESCO sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Nous souhaitons ardemment et de tout coeur au Burkina Faso de renouer avec cette profonde tradition orale qui caractérise l’Afrique. Ce sera pour le Burkina, la façon la plus éloquente de répondre à l’interrogation du Pr. Joseph Ki-Zerbo : « À quand l’Afrique?« .

Le Pr. Ki-Zerbo qui a toujours été présent au coeur de toutes les manifestations avec les jeunes, mérite bien cet hommage.

Nous voilà

Après avoir saccagé et brulé cette Assemblée Nationale indigne du peuple, la logique serait qu’il n’y ait plus jamais au Burkina Faso d’Assemblée Nationale des représentants du peuple. Pour que désormais les lois soient votées par les Burkinabè eux-mêmes sans délégation de pouvoir. Le Burkina Faso deviendra un modèle pour le monde entier, car il aura ouvert la voie vers la démocratie directe qui est la forme de démocratie convenable au XXIème siècle. Le foisonnement du numérique et des technologies du direct dans le monde d’aujourd’hui, rend possible l’exercice du pouvoir direct du citoyen. Ce sera là une véritable victoire pour le peuple et les citoyens.

– http://morytraore.com/2014/10/merci-et-bravo-aux-burkinabe/

 

Share This:

Share This: