Posted by & filed under La tribune.

On ne saurait mieux traduire ce que nous avons au tréfonds de notre être. Merci mon frère Dramane Deme.

Share This:

Share This: