Dorris Haron Kasco « Charcot : une vie avec l’image »

Posted by & filed under La pensée du jour, Mory Traoré, Photographie.

morytraore.com

Aujourd’hui après les crises ivoiriennes et le recul de deux décennies, « Les Fous d’Abidjan » publié en 1994, se bonifie avec le temps. L’on s’aperçoit que Dorris n’était pas un voyeur, mais un visionnaire. Que la folie n’est pas l’exclusivité d’une catégorie minoritaire de gens qu’on peut enfermer ou laisser en liberté. Dorris a simplement utilisé l’objectif de sa camera pour servir d’amplificateur à des interrogations plus profondes qui concernent non pas une catégorie limitée, mais l’humanité entière.

Côte d’Ivoire vue du Japon

Posted by & filed under Mes écrits, Mory Traoré, Observatoire du japon et de l'Afrique, RCCD, Recherches.

Cote d'Ivoire vue du Japon

Email de Pr. Haraguchi Takehiko

J’ai lu le chef-d’œuvre de Tora san (Mory Traoré). J’ai lu aussi le texte traduit en japonais en me référant au texte original. Tout d’abord, j’ai été impressionné par la solide qualité de la traduction. Sais-tu Tora san, que je suis devenu un vieux soldat ? Donc, il n’est pas certain que mes commentaires soient pertinents pour contribuer aux recherches et réflexions que tu mènes. Voilà tout de même, ci-dessous, pêle-mêle, les impressions et questionnaires suscités par ton texte au fur et à mesure de la lecture.

L’écriture contre la mémoire ?

Posted by & filed under Activités, Mes écrits, RCCD.

Le testament de felix houphourt boigny

– « Ce qui nous différencie de nos frères des pays développés qui connaissent l’écriture, c’est que la mémoire est plus paresseuse chez vous puisque vous confiez tout au papier… vous ne pouvez pas ne pas recourir au papier même pour ce que vous avez écrit vous mêmes vous ne vous souvenez plus, il faut… Read more »

Le Testament de Félix Houphouët Boigny

Posted by & filed under Mes écrits, Mory Traoré, RCCD.

Le testament de Félix Houphouët Boigny

1993-2011 : soit dix-huit ans d’égarements pour résoudre la succession que pourtant, Houphouët Boigny avait magnifiquement organisée et réglée avant sa mort. Malheureusement, nous les enfants d’Houphouët, alphabétisés que nous sommes, ne pouvions comprendre le langage du père, à cause de notre esprit corrompu par le « papier du Blanc ». Réécoutons le film vidéo de l’entretien accordé… Read more »